nouvel erre gare du midi

Nouvel frappe fort: un V, un seul, se plante au cœur du nœud ferroviaire

cent mètres  de hauteur  pour une envergure équivalente, l’oiseau est de taille, l’envolée lyrique

L’ouvrage ne fera pas ombrage aux habitants, il n’y en a plus depuis fort longtemps, embastillés dans d’autres lotissements plus rigoureux, plus propres, loin des promoteurs poussiéreux qui pensent la ville sur papier quadrillé.

Le geste est ample et pensé.

Certes l’empiètement de  la base peut paraître excessif, malgré l’absence actuelle de communication sur les chiffres, on pourrait l’estimer à (l72xL40m) 2880m2, enjambant les quais, les plongeant  dans une douce pénombre.

Mais quel éblouissement quand, levant la tête hors de l’aplomb, l’heureux voyageur pourra enfin voir, dans ce qui sera l’un des deux  plus grand miroirs de Belgique, l’autre lui étant symétrique,  l’étendue rutilante des voies et les toits éclatants du charroi rénové de la compagnie des chemins de fer, circulant sous un réseau arachnéen de fils de cuivre tout aussi étincelants, que l’on pourrait même, la nuit venue, équiper d’une myriade de diodes pour en prolonger  la féerie.

Le projet est audacieux.

L’actuelle gare est construite sur un viaduc métallique fort peu visible, les quais et les trains se trouvant à l’étage, la circulation des voyageurs se fait au rez de chaussée entre les pilastres de ce discret viaduc, espace actuellement parsemé de cellules vitrées qui représentent le must des boutiques pour voyageurs heureux.

Heureux qui, comme Ulysse, de retour d’un long voyage peut se reposer dans ce dédale…s’il n’en ressort

L’audace du projet grand V, est aussi démultipliée par ce qui semble une symétrie indispensable à sa stabilité, le V inversé, ce qui reviendrait à dire pour un esprit curieux qu’il s’agit plus vraisemblablement d’un X dont les branches inférieures iraient fouailler les infrastructures de cet édifice, perçant à jour ses mystères architecturaux, éventrant les quais, les espaces de  circulation, les boutiques pour mieux relever le défi extérieur . Mais cela permettrait à un nouvel ordre architectural de s’imposer, disciplinant cette invraisemblable caverne d’ali baba.

D’autres points favorables sont à souligner, loin des invraisemblances, objectées par d’aucuns.

Astuceclean, adjudicataire du service de nettoyage, voit d’un bon œil la couverture partielle des voies et quais. Cette société soutient avec conviction que le courant d’air engendré par cet aménagement épargnerait le renouvellement de 15 CDD temps plein, le courant d’air  assurant à lui seul le nettoyage de cette portion de gare. Un pas de plus vers l’écologie.. (à  suivre)

par archiconnu

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Humeur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s