Musée d’art moderne à Lausanne

Un concours, une certaine transparence, quelle différence !

24 heures.ch – Joël Burri

Dernière mise à jour: 09.06.2011 | 17:37

«Les Lausannois aiment à se définir selon qu’ils habitent sur gare ou sous-gare. Désormais ils pourront dire qu’ils habitent à la gare», a résumé ce matin la conseillère d’Etat Anne-Catherine Lyon, lors de la présentation du lauréat du concours architectural pour le futur Musée cantonal des beaux-arts. A la place des 22’000 m² occupées par les halles CFF, les lauréats, deux jeunes architectes de Barcelone, prévoient ainsi une «plate-forme» dans laquelle sera créée une grande place. Autour de celle-ci seront réunis le Musée des beaux-arts et, plus tard, le Mudac ainsi que le Musée de l’Elysée.
la suite …Musée d’art moderne à Lausanne

Le courrier.ch

La mue du site des CFF sera totale pour le futur Musée des Beaux-Arts
VENDREDI, 10 JUIN, 2011
Arnaud Crevoisier
LAUSANNE • Le projet catalan lauréat du concours d’architecture va combiner la transformation de la Halle aux locomotives à la réalisation d’un vaste espace public.

Le site de la Halle aux locomotives fera entièrement peau neuve pour accueillir le futur Musée cantonal des Beaux-Arts (MCBA). Lauréat du concours d’architecture dévoilé hier, le bureau catalan de Fabrizio Barozzi et Alberto Veiga s’est distingué de ses concurrents en proposant une mue quasi intégrale de la vénérable bâtisse, dont seuls quelques éléments emblématiques survivront à la destruction.
Intitulé «BLEU», le projet retenu se singularise également par son dimensionnement: plus étroit que le hangar actuel, le long parallélépipède ménage sur son côté nord un large dégagement qui sera dédié au public sous forme d’espaces verts. Ouvert, le site du «Pôle muséal», appelé à héberger également le Musée de l’Elysée et le Musée de design et d’arts appliqués contemporains (Mudac), a ainsi été conçu comme «un vrai morceau de ville», se félicite Patrick Devanthéry, architecte membre du jury.
«Ici se crée un deuxième  quartier du Flon», renchérit, enthousiaste, Laurent Staffelbach, responsable de la stratégie immobilière des CFF, en comparant l’aménagement du site de la gare à celui du centre-ville lausannois (précisons que le Flon est une réalisation privée). «Ce projet est le seul qui mène une réflexion urbaine», souligne encore Laurent Staffelbach. En concédant cette parcelle de 20 000 mètres carrés, les CFF se verront octroyer en échange une surface équivalente sur la plaine de Malley, actuellement en mains communales.

lire la suite…

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Société

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s