Archives de Tag: Ravenstein

architecte, toujours le mot pour rire

Alors que rue Lebeau des habitants doivent encore se mobiliser contre l’érection d’un nouveau projet/chancre immobilier, le chantier du nouveau siège de Paribas-Fortis rue Ravenstein touche à sa fin et l’on découvre le visage final de ce nouveau tropisme urbain typiquement bruxellois. Pour mieux apprécier la subtilité du jeu, vous trouverez ci-dessous les éléments de langage indispensables à une bonne compréhension du projet…

rue Ravenstein – BNP Fortis Paribas et BOZAR ©delirurbain 10/2019

 

« Ce n’est pas une rupture avec le passé », a assuré Max Jadot, le patron de BNP Paribas Fortis, à l’occasion de la présentation du projet. « On a opté pour la continuité. On se situe ici sur le site historique de la Générale de Banque. Mais en même temps, notre nouveau siège reflétera la banque du futur. Nous voulons que nos équipes s’y sentent bien tout en apportant une plus-value à la communauté », a-t-il ajouté.

rue Ravenstein – BNP Fortis Paribas et BOZAR ©delirurbain 10/2019

“Le nouveau bâtiment, développé par le bureau autrichien Baumschlager Eberle, s’intégrera mieux dans le paysage, ne dépassant pas les bâtiments voisins.
Les lignes verticales seront également privilégiées afin de correspondre à l’architecture du quartier tandis qu’une galerie avec des espaces ouverts donnera sur la rue Ravenstein.“

extrait de l’article de l’Echo du 23 janvier 2014 – source Belga

siège BNP Fortis Paribas Bruxelles – esquisse – capture d’écran 2014

Il est bien entendu que la toiture est verdurisée et que trois cours intérieures permettent au soleil de pénétrer le bâtiment dont l’audace éblouit le spectateur naïf. Nos photos sont loin de rendre l’extraordinaire finesse de la subtile transcription de l’architecte. Les reflets verdoyants sur la façade évoquent avec bonheur la végétation lointaine du square de la rue des 12 apôtres…L’espace public est-il malmené? Ce bâtiment sera-t’il un jour inscrit au patrimoine en péril? Ou rejoindra-t’il le lot inépuisable d’occasions ratées si chères à Bruxelles.

siège BNP Fortis Paribas Bruxelles – simulation – capture d’écran 2014

https://delirurbain.org/2014/09/14/bouwmeester-la-question/

Poster un commentaire

Classé dans Humeur, Mirages, Urbanisme

Bouwmeester, la question

Notre bouwmeester  régional doit se sentir bien seul à la veille de fin de mandat: la Flandre libérale, pionnière, se passe désormais de cette fonction et la Wallonie audacieuse et volontaire n’en a toujours pas.

Le fier Wallon ne supporte sans doute pas d’être mis au pas…par un de ses pairs

Quels lendemains pour Bruxelles?

Dans l’article de la Libre de ce samedi 13 septembre, l’amertume pointe dans les propos d’Olivier Bastin

Guy Duplat extrait de La Libre 13 09 2014

Guy Duplat extrait de La Libre 13 09 2014

Il y a de quoi: deux projets emblématiques échappent a tout contrôle, projets évoqués ici même: le rond point Schuman et le bâtiment Citroën, nouvellement promu « ambassadeur » de la culture contemporaine à Bruxelles, nonobstant tout autre projet et malgré l’inadéquation originelle du lieu, sauf à y entreprendre de coûteux travaux d’assainissement et d’aménagement. La question du « projet culturel » est entièrement ouverte: contenu, direction, publics, collections…

L’emplacement est certes prestigieux, mais est-il pour autant judicieux? La décision semble plus politique que liée au développement d’une réflexion urbanistique et muséale acérée.

Pour alimenter et documenter le débat autour du bouwmeester et de son influence, voir aussi l’exposition « bMa » consacrée à celui-ci 29, rue Ravenstein 1000 Bruxelles (anciennement FORTIS)

vue générale de l'exposition mBa © delirurbain 2014

vue générale de l’exposition bMa © delirurbain 2014

vue d'ensemble exposition bMa © delirurbain 2014

vue d’ensemble exposition bMa © delirurbain 2014

accueil de la salle des coffres , Jules Wabbes 1971© delirurbain 2014

accueil de la salle des coffres , Jules Wabbes 1971© delirurbain 2014

Une fois sur place, vous pouvez aussi (re)découvrir in situ le travail de Jules Wabbes qui aménagea  le hall et la salle des coffres dans les années 1971, 1972, salle des coffres qui devrait être conservée mais, dès les travaux commencés, ne sera plus visible. Seuls les heureux détenteurs d’un coffre y auront encore accès…à la réouverture

projet rue Ravenstein - capture d'écran

projet rue Ravenstein – capture d’écran

Et pour en finir avec cette visite, un aperçu du bâtiment (bureau Baumschlager Eberle) appelé à remplacer  l’actuel siège de BNP Paribas ( architecte Van Kuyck 1971±) autour de la fameuse salle des coffres….

l'immeuble actuel de l'architecte Van Kuyck © delirurbain 2014

l’immeuble actuel de l’architecte Van Kuyck © delirurbain 2014

 

PS: l’article complet de la Libre sur le « Bouwmeester » (sic)  démissionnaire

délirurbain – 14 09 2014

la libre 13 09 2014

Olivier Bastin par Guy Duplat – La Libre – 13 09 2014 ©

sur le même sujet, l’article du Soir

…depuis, d’autres articles sont parus dont je vous laisse trouver les références

1 commentaire

Classé dans Urbanisme